BIONICLE DESTINÉE
bienvenue sur bionicle destinée
je vous invite a vous inscrire mais si vous êtes déjà inscrit
vous pouvez vous connecter ici
pour pouvoir parler avec nous sur les bionicle
et autre diversification
merci.


salutation Invité bienvenu dans la destinée !!
 
CalendrierGalerieFAQRechercherAccueille portailMembresGroupesS'enregistrerConnexionRPG

Partagez | 
 

 Chapitre 9

Aller en bas 
AuteurMessage
ariale
esprit divin
esprit divin
avatar

Poissons Messages : 938
mata : 2543
Réputation : 21
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 23
Localisation : chez les vorox

MessageSujet: Chapitre 9   Dim 7 Mar - 13:26

Chapitre 9

Mazeka était sur l'arête de la montagne. En bas, il pouvait voir les restes d'un village mort. Il reconnaissait les restes de ce qui était autrefois le berceau d'un petit groupe de Ba-Matoran, ceux qui avait comme élément la gravité. Il semblait avoir été décimé peu de temps auparavant, mais il n'y avait aucune trace des cadavres de Matoran, peut-être les villageois s'étaient-ils échappés, pensa-t-il, ou peut-être avaient-ils été capturés.

« Ton univers est très...mouvementé, » dit Makuta Teridax. Le guerrier à l'armure blanche se tenait à côté de Mazeka. Il venait d'un univers dans lequel les Makuta ne s'étaient jamais rebellés, mais étaient restés loyaux aux Grands Êtres et avaient aidé à sauver le monde. Il était venu dans cet univers avec Mazeka pour essayer de le libérer du contrôle de son homologue maléfique.

« Il y a un mot pour ça, » répondit Mazeka. « Il est dur pour moi de me rappeler un moment de ma vie durant lequel je n'ai pas combattu. J'ai eu de la chance. J'ai survécu. Je ne pense pas qu'on puisse en dire autant à propos des Matoran qui vivaient ici. »

« S'ils sont morts, c'est peut-être par merci, » dit Teridax. « Peut-être valait-il mieux qu'il ne voient pas ce qui arrive. »

« Maintenant, tu ressemble à Teridax, » dit Mazeka. « je suppose que vous n'êtes tous les deux pas aussi opposés que j'ai pu le penser. »

Teridax remua la tête. « Un tour vers la gauche ou vers la droite, une blessure reçue ou évitée, s'éveiller une heure trop tôt ou trop tard... Ce sont de petits détails sur lesquels compte notre vie, Mazeka. Ton Teridax a traversé un chemin que les circonstances m'ont permis d'éviter. Si les circonstances avaient été différentes, qui sait ? »

« Ce qui veut dire que si tu avais pris le contrôle de l'univers à sa place... ? »

« Je pourrais me révéler aussi maléfique que lui, » répondit Teridax. « Cela reste une possibilité. »

Autour d'eux, les vents se lâchèrent. En un instant, ils étaient passés d'une brise inoffensive à un maelström hurlant, tellement puissant qu'il fit perdre son équilibre à Mazeka et l'envoya contre le bout de l'arête. Teridax résista pour rester concentré, ignorant la tempête, alors qu'il utilisait ses pouvoirs pour éviter de laisser tomber Mazeka. Mais le sol s'ouvrit sous ses pieds, troublant sa concentration. Mazeka tomba dans la pente, suivi de peu par Teridax.

Ils atterrirent dans les ruines. L'impact de Mazeka brisa le long cadavre mort d'une Visorak en poudre noire fine. Teridax s'écrasa violemment, mais se retourna dans sa chute et se remit sur ses pieds en un instant. En regardant alors autour de lui, il pouvait observer les autres corps d'araignées Visorak répandus partout. Les villageois qui avaient vécu ici étaient descendus pour combattre.

Puis une voix sortit des bouches mortes des Visorak tout autour d'eux. Teridax la reconnut comme sa propre voix, mais hantée de folie et de vice. « Je vois que tu as apporté de la compagnie, Mazeka... Et quelle compagnie. »

« C'est Makuta, » dit Mazeka. « Il nous a trouvé. »

« Oui, je n'ai jamais remarqué ton arrivée, je dois l'admettre, » prononça Makuta à travers les araignées mortes. « Mais pensais-tu vraiment qu'une pâle et faible copie de moi-même pourrait m'arrêter désormais ? »

« Faible ? » demanda le Teridax à l'armure blanche. « Plus fort, je dirais, pour avoir résisté aux tentations que tu n'as pas pu vaincre. »

« Exact. Maintenant, laisse-moi voir à quoi es-tu capable de résister. »

L'air s'emplit d'ozone, puis, devant les yeux de Mazeka et Teridax, trois figures apparurent. Chacune ressemblait à Takanuva, le légendaire Toa de Lumière, mais leur armure était noire et l'énergie des ténèbres s'échappait de leurs mains.

« Je t'ai offert un accueil pathétique, mon frère, » dit la voix de Makuta. « Laisse mes nouveaux amis t'accueillir comme il se doit dans mon univers. »

***

Helryx évita les attaques de Tuyet et lui envoya un coup de pied dans la poitrine. La Toa de l'Eau corrompue tomba en arrière, évitant de peu d'être accidentellement frappée par Brutaka. La bataille n'avait commencé que quelques moments auparavant, mais la chambre dans laquelle ils combattaient était déjà en décombres.

Le problème sur lequel ils combattaient était mortellement sérieuse. Helryx, Makuta Miserix et Axonn avaient décidé qu'il fallait mettre un terme au contrôle de l'Univers par Teridax, même si cela entraînait la destruction de l'Univers lui-même. Tuyet, Brutaka et un Lewa Nuva possédé pensaient qu'il y avait toujours un espoir d'écarter Makuta sans avoir à tuer des millions de Matoran dans la procédé.

Miserix pensait qu'il aurait l'adversaire le plus simple. Il pouvait sentir que Lewa Nuva n'était pas lui-même, mais plutôt sous le contrôle d'un autre. Qui qu'il fût, il n'avait pas accès aux pouvoirs du Toa de l'Air. Cela ferait de lui un adversaire facile à défaire.

Malheureusement, le corps de Lewa appartenait désormais à Tren Krom, une entité antique possédant des pouvoirs mentaux gigantesques. Le premier vent fort de Miserix envoya Lewa à terre. Le « Toa » répondit avec un bombardement mental qui faillit réduire le cerveau de Miserix en cendres. Cependant, Miserix avait vu plus que cela au cours des millénaires – emprisonnement, torture, humiliation – et une attaque mentale n'allait pas l'arrêter si simplement. Il prit Lewa dans sa griffe et frappa son adversaire contre le mur, une, puis deux, puis trois fois.

Le cœur d'Axonn n'était pas au combat. Il avait redécouvert Brutaka récemment et regagné sa vieille amitié. Il n'arrivait pas à croire qu'ils se prenaient l'un à l'autre à nouveau. Et il n'était pas sûr que Brutaka ait tort. Peut-être les plans d'Helryx étaient-ils trop extrêmes. Peut-être que leur devoir résidait dans la protection des Matoran jusqu'au moment ultime.

Pour l'instant, cependant, il devait se concentrer sur sa protection. Un bon coup venant de Brutaka lui trancherait aisément la tête.

Helryx n'avait pas changé sa détermination, mais elle savait également que cette bataille attirerait sûrement l'attention du Makuta Teridax. Sa chance d'agir pourrait disparaître d'un moment à l'autre. Elle devait exécuter son souffle Nova maintenant, avant que quelqu'un ne puisse l'arrêter.

Tuyet devinait ce qui pourrait arriver. Elle fit un coup de coude à Axonn pendant que Brutaka le frappait. En prenant avantage de la situation, elle lui ôta sa hache de guerrier. En criant, elle s'éleva dans les airs et frappa Miserix avec la hache. Dans un cri de douleur, le Makuta reptilien tomba en arrière, directement sur Helryx.

La Toa folle frappa le sol et se retourna pour apercevoir la fin de son travail. Mais, à sa surprise, alors que Miserix s'apprêtait à détruire Helryx, la guerrière antique disparut. Le Makuta atterrit sur un tas, mais fut légèrement ralenti par sa blessure et cherchait déjà son adversaire.

Tuyet n'eut pas la moindre chance de se défendre. Helryx se trouvait soudainement derrière elle, la prenant par la tête. « Il est temps de dire au revoir, » dit Helryx. « Nous descendrons tous ensemble, et l'Univers ira mieux ainsi. »

Le monde commença à devenir flou devant les yeux de Tuyet. Au début, elle pensa qu'Helryx lui ôtait la vie. Mais elle réalisa ensuite que tout le monde avait les yeux tournés sur l'entrée de la chambre, où l'espace semblait lui-même être perverti. L'instant suivant, une immense figure fit un pas hors de ce désordre et resta devant eux.

« Bande... d'imbéciles, » dit la figure, dans une voix à la fois vieille et jeune. « Gorilles de pierre ignorants... Est-ce ainsi que vous voulez conserver l'existence ? »

Personne dans la chambre n'avait jamais vu le nouveau-venu auparavant. Mais certains avaient déjà entendu sa voix, et chacun sentit un frisson en l'entendant à nouveau. Seule Helryx eut l'idée de donner son nom au visiteur, même si elle ne le prononça que dans un soupir.

« Artakha. »

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



NEWS:/ Signature MP3 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-destin.forumactif.org
 
Chapitre 9
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Quel chapitre?
» Chapitre 20 : Les dix commandements
» chapitre brotherhood whitout banner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONICLE DESTINÉE :: BIONICLE :: BIONICLE : GENERAL :: Séries en lignes :: L'Énigme des Grands Êtres-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit