BIONICLE DESTINÉE
bienvenue sur bionicle destinée
je vous invite a vous inscrire mais si vous êtes déjà inscrit
vous pouvez vous connecter ici
pour pouvoir parler avec nous sur les bionicle
et autre diversification
merci.


salutation Invité bienvenu dans la destinée !!
 
CalendrierGalerieFAQRechercherAccueille portailMembresGroupesS'enregistrerConnexionRPG

Partagez | 
 

 Chapitre 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ariale
esprit divin
esprit divin
avatar

Poissons Messages : 938
mata : 2543
Réputation : 21
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 22
Localisation : chez les vorox

MessageSujet: Chapitre 8   Lun 21 Déc - 11:38

Chapitre 8

Les sœurs des Skrall s'assirent au conseil alors qu'elle venaient de commettre l'impensable - permettre à un chef et à un guerrier d'élite Skrall de quitter leur camp, vivant.

Mais un marché avait été conclu : la liberté des deux mâles arrogants en échange d'une information sur l'endroit où se cachait un Grand Être appelé Angonce.

« Je ne crois pas à leur histoire, » murmura une des femelles Skrall. « Pourquoi Angonce serait-il resté alors que les autres Skrall se sont sauvé ? Pourquoi serait-il là ? »

« En tant que garde ? » demanda la dirigeante de la confrérie. « Ils disent qu'il y a une puissance de grande ampleur là-bas… qui pourrait faire de quelqu'un un empereur… ou une impératrice. »

« Et chercherons-nous cette puissance ? »

La dirigeante y réfléchit. Leur existence n'avait pas été facile. Bannies de la communauté des mâles Skrall, abandonnées aux animaux, luttant pour survivre tandis que les mâles poursuivaient leurs plans de conquête… et maintenant, Tuma, leur ennemi juré, avait été forcé de leur acheter sa liberté. Son paiement s'était avéré considérable, en effet, s'il allait vraiment les mener aux secrets des Grands Êtres. Et si Angonce se trouvait toujours sur Bara Magna, est-ce qu'il serait éloigné de ce que son peuple conservait le plus précieusement ?

« Nous partons, » Dit la dirigeante. « Rassemblez toutes nos sœurs. Nous partirons à la Vallée du Labyrinthe et percerons son cœur. Et quand nous aurons trouvé ce qui s'y cache... Nous ferons de même à nos frères Skrall. »

***

Tuma et Stronius avaient voyagé silencieusement depuis qu'ils avaient quitté le camp. Stronius était furieux, cela était évident. Il aurait largement préféré mourir dans les mains de ses sœurs que d'avoir à collaborer avec elles. Mais un chef ne pouvait se permettre de laisser sa fierté personnelle menacer le bien-être de son peuple. Mourir ici n'aurait pas aidé les légions de Skrall du tout. Envoyer leurs Sœurs à la chasse aux Chauves-Souris des Sables, pour avoir quelques Baterra en moins au final, pourrait s'avérer redoutablement efficace.

Stronius est un grand guerrier, pensa Tuma. Mais il ne comprend pas qu'un Leader est parfois forcé à marchander avec ceux qu'il trouve... repoussant.

Il se remit à penser à Metus. L'Agori de la Glace s'était avéré particulièrement utile récemment, en aidant à marchander avec les Chasseurs d'Os et en vendant des informations sur les faiblesses des différents villages et sur les talents de leurs Glatorian. Plus récemment, il avait promis de leur expliquer comment vaincre les baterra métamorphiques, mais il ne leur avait toujours pas donné l'information. Secrètement, Tuma doutait que Metus ne sût la moindre chose d'utile sur ce sujet. Mais il préférait rester assez près des Agori pour l'instant, du moins, avant de commencer la seconde phase de la guerre. Il valait mieux lui faire croire qu'il avait plus d'intérêt à rester auprès des Skrall que de rester avec les Glatorian. On ne pouvait jamais faire confiance à un traître, après tout.

Une fois que la guerre serait terminée et qu'il en aurait fini avec les Agori, bien sûr, les choses changeraient. L'utilité de Metus prendrait fin, tout comme sa liberté... et peut-être même sa vie. C'était une vipère, et Tuma ne voulait pas être encombré par sa présence plus que cela ne serait nécessaire.

Le chef de Skrall s'arrêta soudainement. Le passage devant eux était étroit et couvert d'arbres. Il y avait voyagé avec Stronius pour rencontrer leurs Soeurs plus tôt dans la journée et traversé sans incidents. Mais les choses étaient différentes – tout d'abord, il y avait moins d'arbres sur le chemin.

« Tu vois cela ? » demanda Tuma, aussi calmement qu'il put.

« Bien sûr, » répondit Stronius. « Une embuscade, sans doute... Et bien, nous les ferons regretter ce jour avant de partir. »

« Le pouvons-nous ? » demanda Tuma. De leur côté, ils sont six « arbres », chacun un baterra déguisé, et de notre côté, nous sommes deux. Je doute que nous réussissions à traverser ce passage en vie. »

« Et donc, qu'allons-nous faire ? Attendre de l'aide de la part de nos sœurs ? » ironisa Stronius.

Tuma se retourna et frappa le soldat d'élite, en envoyant Stronius valser sur le sol. Avant de pouvoir se retourner, l'arme à la main, Tuma avait sa propre arme sur le cou du guerrier chu.

« Continue de me parler comme ça, » gronda Tuma, « et tu te retrouveras avec quelque chose en travers de la gorge. »

les yeux de Stronius se pointèrent sur le bout de l'épée qui se pressait désormais contre son cou. Il savait exactement ce que Tuma voulait dire. Il calma sa colère et baissa la tête comme le voulait le rite traditionnal de soumission des Skrall sous une plus grande autorité. Calmé, Tuma rabaissa son arme.

Alors que Stronius se remettait sur ses pieds, il remarqua quelque chose d'intéressant sur les baterra qui les attendaient devant eux. D'abord, il n'était pas sûr de ce qui n'allait pas dans ce qu'il voyait. Puis cela le frappa, et il mit sa main sur son arme directement après.

« Les racines, » dit-il. « Regarde les racines. »

Tuma fit comme il dit. Les Baterra se déguisaient souvent très habilement. Si l'un d'entre eux se déguisait en roche, il pourrait se fondre dans l'atmosphère comme une roche qui s'y trouvait depuis des années. Si un autre se métamorphosait en arbre, on pouvait parier qu'il avait été planté ici depuis des sicèles. Mêmes les racines des arbres semblaient enfoncées dans la terre, une illusion marquante.

Mais les racines de ces nouveaux arbres n'étaient pas plantés dans la terre. Au lieu de cela, elle restaient à la surface, et certaines avaient l'air tirées et enguenillées. Soit les baterra étaient moins méticuleux, soit...

« Ces arbes ont été déracinés et placés ici, » dit Tuma. « Ils voulaient que nous les remarquions et les prenions pour notre ennemi. Ce qui veux dire que... »

La douleur explosa dans le dos de Tuma. Il tomba au sol, pendant que deux baterra emergèrent des roches derrière eux... ou plutôt, les baterra se trouvaient être les roches derrière eux. Ils avaient fait du bluff par deux fois, en atirrant leur attention sur leur proie dans une fausse embuscade devant eux, tandis que le vrai piège était derrière.

Ils sont de plus en plus intelligents, pensa Stronius. Espérons que nous vivrons assez longtemps pour partager ce sympathique morceau d'informations avec Roxtus...

Le baterra s'avança silencieusement. Stronius se prépara à la bataille. Lui et Tuma mourraient avec honneur, au moins. Il n'y aurait pas de « marchés » à conclure avec l'ennemi.

Il leva son bâton de guerre et, avec un cri de rage guttural, Stronius chargea.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _



NEWS:/ Signature MP3 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-destin.forumactif.org
 
Chapitre 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONICLE DESTINÉE :: BIONICLE :: BIONICLE : GENERAL :: Séries en lignes :: L'empire des skrall-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux | Jouets